Lancement du Comité Opérationnel

Télécharger (PDF, 220KB)

 

En complément des remerciements institutionnels du Président suite au grand succès du 50eme anniversaire, je tenais à remercier nommément les personnes qui se sont particulièrement engagées ces derniers temps pour entretenir la flamme du Greco.

Je salue ainsi celles et ceux qui contribuent au dynamisme et la qualité des événements du Greco.

Outre les responsables des différents clubs, je suis très honorée d’être accompagnée par le Comité Opérationnel :

Marion Rosso

Outre le Club des Chercheurs d’Opportunités, Marion est toujours présente pour me relayer et plus particulièrement mettre en oeuvre des partenariats avec d’autres acteurs de la vie économique régionale et participer à l’organisation logistique des manifestations du GRECO

Jean-Baptiste Geissler

Il nous a rejoint récemment avec son enthousiasme débordant, toujours prêt à donner un coup de main dans l’organisation d’événements, le mailing et le nouveau site internet 

Fabienne Michaille

Contribue à la communication des événements phares du GRECO auprès des medias et l’animation de certaines conférences-débats (Alta Femina, etc)

Claire de Géry

Qui ne la connaît pas? Outre les Jeunes Anciens du Greco, Claire s’implique également dans les grands événements du Greco (organisation & mailing) et orchestre quelques rendez-vous incontournables autour du développement personnel en particulier. Toujours prête à prendre le micro!

Christophe Loisel

Il a récemment rejoint l’équipe de ceux qui oeuvrent dans l’ombre pour apporter son soutien dans l’organisation des nombreuses manifestations à venir.

Emilie Guigo

En soutien sur la communication des grands événements (stratégie et supports de communication)

Philippe Dimier

Le webmaster historique, en support dorénavant de Jean-Baptiste Geissler

Tous mes remerciements et un grand bravo !

Céline Bréal

Secrétaire Générale du Greco Provence

Animatrice et chef d’orchestre du Comité Opérationnel

Qu’est-ce que le Greco? Janvier 2017

Télécharger (PDF, 80KB)

Le GRECO, association régionale Provence des Grandes Ecoles (Centrale Supelec, Ecole Polytechnique, Ecole Navale, ESSEC, HEC, Sciences-Po, Uniagro) fête ses 50 ans d’existence et à cette occasion dévoile sa stratégie pour les années à venir.

Ce réseau d’influence vise à tisser des liens professionnels toujours plus denses (et également amicaux) entre ses membres, occupant des fonctions importantes dans le tissu économique local. Le Greco a l’objectif d’élargir et accélérer le développement de nos entreprises et ainsi dynamiser et valoriser notre région.

Le GRECO se définit comme promoteur du territoire, accélérateur d’opportunités et fédérateur, en s’appuyant sur un passé solide et riche d’expériences originales depuis maintenant 50 ans.

Les nombreux Clubs du GRECO traduisent cette diversité et cette richesse : club entrepreneurs, club chercheurs d’opportunités, club vins et terroir, club jeunes anciens…

A l’occasion de son 50ème anniversaire, le GRECO Provence organise le 3 mars 2017 une soirée exceptionnelle dans le cadre prestigieux de la Villa Méditerranée. Cette soirée, qui s’articule autour de l’avenir et du développement de la région Aix-Marseille, marque les ambitions du GRECO. Elle rassemblera des hommes de premier plan, des représentants du monde économique, des entrepreneurs, des élus du territoire, des sportifs de haut niveau. Une intervention exceptionnelle de Christophe Barbier (éditorialiste politique à RMC, BFM TV…) s’articulera autour de problématiques Européennes et de la contribution de la région méditerranée au développement de l’union. Au programme, tables rondes, conférence, diner, soirée DJ. Le GRECO souhaite ouvrir largement cet événement. Les personnes non membres d’une école adhérente pourront donc s’inscrire à titre individuel via le site internet.

La stratégie 2017 du GRECO vise à augmenter son rayonnement en modernisant son positionnement par un programme mensuel de rencontres de haut niveau et le développement de partenariats.

Un programme d’échanges et de conférences-débats ponctuera l’année 2017:

– 02 février : conférence cocktail animée par François Vienne, Directeur Général Adjoint Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence

– 14 mars : conférence dîner animée par Xavier Palou, Directeur de l’EMD, l’éthique comme meilleur atout d’une éducation?

– Avril : conférence cocktail animée par Alain Meyssonnier, Directeur Stratégie & Développement, Eaux de Marseille

-18 mai : conférence cocktail animée par Philippe Savinel, PDG de Pernod Ricard, au château Ricard, à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’association

– Fin juin: conférence cocktail sur le thème de l’engagement citoyen en partenariat avec le réseau Alta Femina

-Juin: Summer Y Party annuelle en bord de mer

Le nouveau positionnement et les ambitions sont soutenus par une évolution des outils de communication, vers le digital.

Venez nombreux le 3 mars.

Contact

Service communication: Fabienne Michaille, 06 12 05 41 93

Communiqué de presse

Sur les traces du Gréco

LE GRECO ? INTEMPOREL !

 

A l’aube du 45ème anniversaire du GRECO et alors que le GRECO évolue à une vitesse supérieure à celle de la lumière puisque c’est maintenant enfin possible, je me suis penché sur les archives du GRECO afin d’en retrouver les racines et les fondements.

D’abord :

Ensuite quelques documents d’époque !

Vous apprendrez, entre autres, que le GRECO est bien né en 1967 et non en 1966. Donc nous avons raison de fêter ses 45 ans cette année !

Je vous laisse le plaisir de lire, de savourer ces textes et de constater que le GRECO est intemporel !

William VITTE Secrétaire Général du GRECO

Le GRECO au fil des jours

Le Greco au fil des jours
samedi 24 avril 2010, par Colette Bourgeat

Sommaire
Les concerts
Les conférences
Les voyages
Les visites
La cerise sur le gâteau

Le 17 janvier 1966, la presse régionale titrait : « Unique en France, un secrétariat commun des anciens élèves des grandes Ecoles vient d’être créé à Marseille », « Cinq associations d’anciens élèves des grandes Ecoles créent un secrétariat commun ». On apprenait que le fichier comportait plus de mille noms, anciens élèves de l’Ecole Centrale, de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales, de l’Ecole Polytechnique, de l’Institut National Agronomique et de l’Institut d’Etudes Politiques.Il était précisé que c’est dans un immeuble extrêmement moderne qu’un élégant local avait été aménagé, « foyer de rencontres pour les cadres des affaires industrielles, du commerce, de l’administration et de l’agriculture ».
Un cocktail suivi d’un concert de musique de chambre avait célébré l’évènement.

Le 10 avril 2007, le GRECO enrichi d’un nouveau groupe, Sup-Aéro, comptait plus de 3000 membres et c’est avec une table ronde et un dîner à bord du Napoléon Bonaparte que l’on marqua le quarantième anniversaire.

Comme le monde avait changé durant ces décennies ! Et voici que la toile remplace « l’élégant local » et l’écran complète la voix de la secrétaire. Mais le parcours avait été riche. Que de visites, de conférences avec des personnalités de premier plan, de voyages !


Les concerts
Peu de concerts et pourtant tout avait commencé en musique ! Les plus anciens évoquent parfois un récital de piano à l’initiative des Sciences Po qui tourna presque au pugilat, le pianiste ayant souhaité faire réfléchir sur les rapports entre musique et régimes politiques, ce qui déplut fortement à certains.


Les conférences
Une extrême variété d’orateurs et de sujets avait permis à chacun de se sentir concerné : l’administration, la finance, la justice, la presse, l’éducation, la vie spirituelle, l’histoire, le sport, l’écologie…On n’oubliera pas une certaine conférence fort pessimiste sur le climat. C’était dans les années soixante-dix, la brillante météorologue annonçait un sérieux refroidissement des températures sur la planète avant l’an deux mille…Elle ne connaissait pas encore l’effet de serre ! Ou les développements d’un inventeur qui avait créé une nouvelle forme d’anglais, plus simple à apprendre…


Les voyages
On doit aux X l’organisation de voyages à partir de 1994. Que d’aventures ! Elles cimentent l’amitié et on les oublie moins que les prouesses de Pierre le Grand, ou l’épopée des Chevaliers de l’ordre de Malte. Tout le groupe fut en émoi alors que je m’étais égarée dans les rues de Prague ! A Malte, une barque voguant par gros temps dans des paysages de rêve fut à moitié renversée par une lame. Qu’allaient donc faire nos amis là-dedans ! En Tunisie, par la force des choses car n’y avait pas d’autres hôtels dans la région, celui qui nous accueillit fort gentiment avec des fleurs parut de qualité tellement inférieure à ce que l’on pouvait attendre qu’un collègue dans un accès de colère quitta la table sans souper. En Hongrie, la fronde contre la guide qui voulait nous faire marcher comme des petits soldats contrastait avec la chaude amitié que nous avions ressentie à Saint Petersbourg pour une jeune femme très compétente et amicale.


Les visites
C’est dans la région que les Agros nous ont promenés. Que de bons vins dégustés ! Côtes du Rhône ou Côtes de Provence, vins du pays d’Aix, Baume de Venise !

Très instructif le tour du port de Marseille en catamaran, et passionnantes les visites du Centre d’essai en vol à Istres.


La cerise sur le gâteau
La cerise sur le gâteau fut incontestablement la mini-croisière (très mini !) sur le Napoléon Bonaparte, tant par la collaboration très efficace de l’équipe de mise au point que par la qualité de la soirée. Certes un incendie à l’aéroport d’Orly bouscula un peu les horaires, retardant le conférencier et privant deux Ecoles de dessert. Mais les mauvaises langues (il y en a toujours) affirment qu’elles n’ont rien perdu ! Cette remarque provient probablement d’une intention charitable, je ne peux pas juger, j’étais parmi les victimes…

GRECO Bénévolat fut certainement une des réalisations les plus remarquées du GRECO. Ses membres représentent un grand vivier de compétences, ce qui intéresse les associations en quête de bonnes volontés. Leur demande est énorme, surtout en ce qui concerne les administrateurs, mais l’offre des membres du GRECO se veut généralement ponctuelle, à quelques exceptions près.

Ce n’est pas la fin. Le GRECO organisera encore des sorties agréables, des conférences de haut niveau, des voyages culturels, mais avec ce site, ce qui va manquer c’est la douce voix de Marie Jeanne, et d’un secrétariat où l’on était chez soi pour la causette et les réunions. Avec le panneau sur la porte d’un local qui n’était plus aussi élégant qu’au Saint-Georges : GRECO.